Guide des paris sportifsStratégies Avancées ▹ Devenir parieur professionel

Comment devenir parieur professionnel ?

Pour commencer, redéfinissons le terme de “parieur pro” que l’on entend à tout va depuis quelques années sur les réseaux sociaux.

Concrètement, qu’est-ce qu’un parieur professionnel, comment le devenir et que fait-il de plus qu’un parieur lambda ?

Voyez-vous, les paris sportifs peuvent être vus sous différents angles.
Avec un public relativement jeune les paris engendrent beaucoup de discussions.

Les clubs de foot, en évolution constante, sont en première ligne et se livrent à une belle concurrence entre eux chaque année. Viennent ensuite les joueurs qui se donnent à 100 % chaque jour pour gagner des titres, puis les agents de joueurs qui essaient de guider les joueurs vers la bonne route.

En ce qui concerne les clubs, des dirigeants sportifs, des kinés, des préparateurs sportifs ou encore des recruteurs sont recrutés pour maximiser la performance et les résultats. N’oublions pas également les arbitres qui sont essentiels, et tout en bas de l’échelle, ceux qui essaient de comprendre comment toutes ces personnes pensent, les parieurs.

Voici l’ensemble des parties développées dans ce guide :

Le monde des paris sportifs

Les types de parieurs

Intéressons-nous à cette dernière caste que sont les parieurs.

Globalement il existe deux types de parieurs :
– Le parieur lambda, celui qui joue par loisir afin de pimenter le match qu’il regarde ou bien celui qui cherche à arrondir ses fins de mois.
– Le parieur professionnel, qui a choisi de transformer sa passion en une activité économique à plein temps.

Découvrez les critères à savoir pour devenir un parieur sportif professionnel à plein temps.

Comment devenir un parieur pro : définition

Qu’est-ce qu’un parieur professionnel ?

Un parieur est une personne qui mise une somme financière sur un résultat ou sur des évènements spécifiques d’un match (nombre de buts, buteurs, nombre d’équipes qui marquent etc…) dans le but de dégager un bénéfice de son pari.

Le parieur professionnel vient compléter cette définition en faisant de ses paris une activité économique rentable et pérenne.

Ainsi, les paris sportifs deviennent donc une profession à part entière, surtout à partir du moment où ceux-ci dégagent assez de rente pour assumer le train de vie du parieur et également s’assurer une retraite en compte épargne

Les parieurs comparés aux joueurs de football

Prenons pour exemple deux joueurs de football : l’un est amateur en district, l’autre est sous contrat professionnel en Ligue 2.

L’un va jouer pour son loisir, se défouler tous les week-ends, se rendre à l’entraînement pour évacuer le stress généré au travail ou tout simplement pour s’améliorer mais tout cela sans rente fixe chaque mois…

L’autre est professionnel, des attentes règnes autour de lui, il subit donc une pression chaque jour, a des objectifs à atteindre et finalement est rémunéré chaque mois pour cela. C’est pareil pour le parieur lambda et le parieur professionnel.

C’est donc pour cela que le parieur professionnel ne doit pas avoir l’esprit ailleurs. Mieux vaut pour lui qu’il se spécialise dans son domaine de prédilection.

Quel revenu faut-il gagner pour vivre des paris sportifs ?

Être parieur professionnel ne dégage pas de revenus fixes.

Vivre en tant que parieur professionnel requière des choix, vous ne pourrez pas par exemple prétendre à d’éventuels crédits bancaires pour ses projets de vie, d’une mutuelle d’entreprise comme les salariés ou encore d’une cotisation retraite.

Gagner quelques paris et engendrer quelques centaines d’euros ne permet pas de s’autoproclamer “parieur professionnel”.

D’après nos estimations, en Europe, il faudrait générer en moyenne 3 000 euros de bénéfice par mois pour pouvoir prétendre à ce statut.

Pourquoi 3 000 euros ? Pour la simple et bonne raison que c’est un montant minimal qui pourra permettre à tous les parieurs professionnels d’assumer leur train de vie tout en épargnant chaque mois pour différentes raisons (projet de vie, retraite, vacances…).

Les étapes essentielles pour devenir un vrai parieur professionnel

Privilégier votre sport favori

Bien que la procédure concerne tous les sports, mieux vaut donc se spécialiser dans un sport en particulier ou même un championnat en particulier (ex: Ligue 1, Liga, Premier League, Bundesliga, Serie A…).

En effet, si l’on concentre tous ses efforts sur un même championnat et que l’on analyse scrupuleusement le scénario de celui-ci sur quelques années en arrière, on comprendra beaucoup plus facilement les équipes et les résultats qui risquent de se produire.

Mieux vaut donc privilégier la qualité que la quantité.

La récolte d'informations : un travail à temps plein

De nos jours, dans le monde sportif, il faut faire le tri entre l’information et la désinformation. Avec internet, le flux d’information est illimité et continue avec les différents médias, forums ou tipsters :

  • Du côté des médias sportifs les plus connues, nous retrouvons L’Equipe, RMC Sport, Bein Sports ou encore Canal +.
    Tous ces médias proposent un nombre important d’émissions sportives sur leurs chaines TV respectives (généralement payante).

    Ces émissions sportives vont généralement faire une présentation des rencontres à venir et également un débriefing des matchs joués. Beaucoup d’informations clés sont présentées lors de toutes ces émissions sportives.

    Le parieur professionnel aura donc pour objectif de faire le plein d’infos lors de ces différentes émissions.
  • De plus, ces médias sont très actifs sur les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook. Chaque jour, de nombreux articles sont publiés sur ces comptes dédiés aux réseaux sociaux (statistiques, forme des joueurs ou des équipes…).
  • On peut rajouter à cela des forums de parieurs sportifs ou simplement des fans de foot dans lesquels les personnes vont échanger entre elles sur l’actualité sportive du moment (par exemple : matchendirect, footballsupps.com, pronosoft , jeuxvidéos.com etc…).
  • Et pour finir les tipsters qui sont là pour proposer leur expertise dans un sport précis comme le football, basket, rugby ou encore le tennis. Un exemple parfait est notre site, on peut également citer gazon-fute.com, soccerstats.com ou bien whoscored.com pour les plus connus dans le football notamment.

Les tipsters sont généralement spécialisés dans un sport ou dans un championnat et vont fournir régulièrement des informations sur les joueurs, les enjeux par exemple. Des informations qui ne sont pas forcément accessible au public.

La recherche d’information reste donc le travail le plus important pour réaliser tout type de pari.

C’est la pierre angulaire de la stratégie de tout parieur professionnel.  Il est donc nécessaire de savoir organiser son temps afin de ne pas perdre trop de temps dans cette recherche.

Généralement, les parieurs professionnels passent 2 à 3 heures chaque jour en semaine et 5 à 6 heures le week-end étant donné que la majeure partie des rencontres sportives se déroulent le week-end.

Les différents types de tipsters

Certains tipsters sont gratuits d’autres nécessitent un abonnement (attention aux arnaques). Généralement, les tipsters payant vont présenter une stratégie de paris à leurs adhérents. Cela dans le but de dégager évidemment plus de bénéfice qu’avec leur propre stratégie.

Finalement, être tipster nécessite d’être perspicace dans l’analyse d’information. Il faut rester à l’affût de toutes les informations et vous devrez les analyser de manière très rigoureuse.

L'analyse d'informations : le nerf de la guerre

Une fois la récolte d’information achevée, il suffit simplement de les trier et de les adapter avec les statistiques que vous aurez établis vous-même.

En effet, tous les parieurs professionnels disposent de graphiques regroupant les différentes statistiques des équipes tels que :

  • L’historique des championnats précédents
  • Le nombre de but marqués (1ere période et 2nd période)
  • Le nombre de buts encaissés
  • Le taux de réussite à domicile et le taux de réussite à l’extérieur

Tous ces graphiques vont permettre aux parieurs d’analyser l’état de forme actuelle de l’équipe tout en les comparant avec l’état de forme de cette même équipe sur l’année N-1 et N-2.

Évidemment, nous savons tous pertinemment que chaque saison est différente, c’est pourquoi il faudra être attentif sur les transferts lors des mercatos, les éventuels changements d’entraîneurs etc…

Plusieurs questions viendront à l’esprit pour traduire ces données avec la situation actuelle du club et ce, afin de prévoir au mieux le scénario du prochain match.

Parmi elles :

  • Quelle équipe a pris l’ascendant sur les dernières années ?
  • Quelle équipe a ouvert le score le plus souvent ?
  • Quelle équipe a le plus mené durant les dernières rencontres ?

C’est pour cela que lorsque deux équipes se rencontrent, il est important d’analyser l’historique des rencontres entre ces deux équipes (sur 2 ou 3 années grand max) afin de se faire une idée de la domination de l’une ou l’autre équipe sur son adversaire.

Bien cerner les éléments et les statistiques clés d’un club

En tant que parieur pro, vous devez savoir impérativement qu’un coach est l’élément clé d’un club. L’entraineur a notamment un grand rôle sur le mental des joueurs.

Vous devrez aussi vous intéresser particulièrement à celui-ci qui régule l’équipe à sa façon et finalement imposera sa stratégie de jeu.

Voici quelques questions que vous devrez vous poser avant chaque analyse :

  • Qui est l’entraineur ?
  • Quel est son bilan dans ses précédents clubs ?
  • Depuis combien de temps est-il à la tête de l’équipe ?
  • Y-a-t-il une bonne atmosphère dans le vestiaire ?
  • Quelle équipe type a-t-il aligné le plus souvent cette saison ?
  • A quels joueurs accorde-t-il le plus sa confiance ?
  • Qui a impressionné lors des derniers matchs ?
  • Y-a-t-il des joueurs absents ou suspendus ?
  • Quels joueurs sont en forme ou méforme ?
  • Le calendrier n’est-il pas trop lourd pour les joueurs ?
  • L’équipe est-elle encore engagée dans une compétition européenne ?

En effet, l’état de forme d’une équipe varie selon l’accumulation des matchs sur les dernières semaines.

Après avoir trouvé une réponse à chacune de ces questions, vous pourrez envisager beaucoup plus sereinement vos choix de paris.

L’objectif sera donc de regrouper les statistiques et informations cruciales de chaque équipe afin de les mettre en corrélation avec le contexte du match.

Toutes les réponses récoltées seront d’une importance capitale pour le choix finale de votre pari.

En fonction de vos réponses, vous pourrez choisir le type de pari le plus logique à effectuer.

Par exemple, si une équipe A a encaissé au moins un but lors de ses 3 derniers matchs à domicile, mais qu’elle en a également marqué et que l’équipe B n’est guère efficace en défense à l’extérieur mais a marqué dans chacune de ses 3 dernières rencontres, il serait logique qu’il y ait but des 2 équipes durant cette rencontre…

Pareil pour un buteur : si l’attaquant a marqué lors de ses 3 derniers matchs, il est logiquement en forme pour le prochain match. Mais il sera d’autant plus motivé à marquer s’il a déjà trouvé le chemin des filets lors des précédentes rencontres entre ces deux équipes.

Bien gérer son capital et son stress

La vie de parieur professionnel est un challenge permanent, et les obstacles les plus compliqués que vous devrez apprendre à passer sont les périodes de grosse perte.

Évidemment, il ne devra pas chercher à se refaire à tout prix et par tous les moyens possibles.

–>”Ne pas se jeter dans la gueule du loup”.

Sans compter qu’être dans l’attente d’un résultat dans un match génère du stress et de l’angoisse.

Autant dire que la dimension psychologique n’est absolument pas à négliger.

Apprenez à maintenir votre bankroll dans le vert avec notre guide pour apprendre à gérer votre bankroll.

Les devises du parieur professionnel

Pour mieux se connaître et se positionner dans les paris, notre équipe d’expert à rédiger spécialement pour vous une liste de questions et d’expressions qui vous serviront certainement par la suite :

Est-ce que le profit correspond à la prise de risque ?

Est-ce vraiment nécessaire de remiser après une grosse perte ?

Dois-je vraiment prendre en compte les cotes si mon analyse ne va pas dans leurs sens ?

– « Deux choses déstabilisent les humains : le désir et la peur. 

Le désir brouille la vision, la peur annihile toute volonté d’action »

–>Il est donc très important de distinguer son désir de gagner de l’argent avec la peur d’en perdre.

– « Si on est obsédé par l’échec, on ne fait jamais rien »

– « On ne fait bien que ce que l’on fait souvent. »

– « Fais ce que te dicte ton coeur »

–> Il faut toujours rester ferme sur sa première intuition.

– « L’intuition, c’est l’intelligence qui commet un excès de vitesse. »

– « Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avides quand les autres sont craintifs. »

– « Je veux pouvoir expliquer mes erreurs. C’est pourquoi je ne fais que des choses que je comprends. »

– « Quand on est dans le trou, la pire des choses à faire est de continuer à creuser. »

– « Parfois, on n’a pas d’autres choix que de prendre tous les risques »

– « Les côtes affichés par les bookmakers ne veulent pas dire grand-chose »

Finalement, le fait d’avoir raison se traduit par des faits exacts (statistiques) et par un raisonnement juste. Tout se joue dans le raisonnement donc dans le mental du parieur.

Conclusion

Vous l’avez donc compris, devenir parieur professionnel n’est pas si simple. Cela nécessite une grande détermination et surtout de la persévérance.

Néanmoins, avec une analyse rigoureuse de chaque de match en amont, les vrais parieurs professionnels savent se mettre en confiance afin de ne pas céder à la panique ou au stress en cas de grosse mise sur un pari.

Finalement, tout le secret réside dans la collecte d’information et surtout dans son interprétation.

Pour conclure, le facteur psychologique du parieur reste le critère le plus important pour réussir dans les paris à long terme.

Bon courage à tous !

Vous souhaitez découvrir quels sont les meilleurs sites de paris sportifs ? Consultez notre page globale sur les meilleurs bookmakers ainsi que notre guide sur qui propose le meilleur bonus de bienvenue.

<

Précédent

Comment gérer votre bankroll

Suivant

La Value Bet

>

Plus de guides

Back to top button
Close